Sélectionner une page

Remèdes simples mais efficaces pour votre nez bouché

Très souvent présent en période hivernale, un bon rhume, la gorge douloureuse, un nez bouché avec quelques fois des écoulements et peut-être des difficultés respiratoires. Ces symptômes sont d’origine virale. Quelques remèdes pourront vous aider à améliorer ou stopper ces petits problèmes.

L’inhalation pour soigner votre nez bouché

Pour toutes techniques d’inhalation, il est important de fermer les yeux, et cette pratique est interdite aux enfants de moins de 6 ans, aux femmes enceintes et allaitantes et aux personnes asthmatiques.
Dans un inhalateur, versez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans du vinaigre de cidre (ou de l’alcool à 90°), faites chauffer, couvrez-vous la tête à l’aide d’une serviette et respirez profondément tant que le mélange dégagera des vapeurs. Possibilité de renouveler 2 ou 3 fois par jour et cela autant que nécessaire.

D’autres remèdes utilisés par ma grand mère

L’eau salée

L’eau salée est également très efficace pour nettoyer les voies nasales. Dans un verre d’eau, laissez dissoudre 2 cuillères à café de gros sel, et à l’aide d’une pipette injectez quelques gouttes dans chaque narine en inspirant profondément. Un minimum de 3 fois par jour pour obtenir de bons résultats.
Le même principe en utilisant du jus de citron mélangé à de l’eau, tout aussi efficace. Au choix selon les goûts de chacun.

La technique du lait et de l’oignon

Un vieux remède de grand-mère qui peut remplacer certains médicaments, faites bouillir un peu de lait dans une casserole et laissez mijoter durant 1 minute un oignon entier. Boire une tasse de 1 à 2 fois par jour. Cela vous aidera à vous débarrasser du rhume et donc de déboucher le nez.

Soignez votre nez bouché avec de l’ail

Autre remède ancien, coupez en deux une gousse d’ail, placez les sous chaque narine et respirez profondément. La même opération est possible en écrasant des gousses d’ail d’une variété juteuse.
Toujours avec quelques gousses d’ail, faites une décoction (faire bouillir dans une petite casserole d’eau quelques gousses d’ail et laisser infuser 5 minutes). En inhalation, respirez fortement durant 3 à 4 minutes.

Le bicarbonate de soude comme remède

Le bicarbonate de soude. Dans un bol d’eau tiède, laissez dissoudre une cuillère à café, puis, bouchez une narine et avec l’autre aspirez ce mélange 3 fois et recommencez avec l’autre narine pour faire un bon nettoyage.

Des précautions pour éviter d’attraper un rhume

D’autres remèdes efficaces et sans danger. Il faut toujours penser à aérer les chambres le matin durant 10 ou 15 minutes pour renouveler l’air, surtout l’hiver en période de chauffage et ensuite, éviter de dormir dans une pièce trop chauffée. Il suffira de mettre un bol ou une casserole d’eau chaude à la tête ou au pied de votre lit, l’évaporation aidera à humidifier vos narines.
En plaçant une compresse chaude mais pas brûlante sur votre nez et en laissant agir une dizaine de minutes, vous dégagerez facilement vos voies nasales.

Pensez à boire beaucoup d’eau dans la journée et le soir buvez des boissons chaudes avant d’aller vous coucher.

De nombreux conseils et astuces chaque semaine

Je m’appelle Lucie et je vous propose, tout au long de l’année, des dizaines d’astuces et remèdes de grands mères, pour vous faciliter la vie. N’hésitez pas à vous inscrire gratuitement à ma newsletter pour recevoir mes conseils une fois par semaine uniquement.